« Je lui ai donné mon coeur, elle a pris mon âme – J’ai épousé une perverse narcissique » de Hatem Oueslati aux éditions Books on Demand

Hatem, trentenaire, un job avec un salaire confortable, des sorties avec des ami(e)s….. il vit très bien à Paris mais il lui manque une femme à ses côtés. D’un clic, il s’inscrit sur un site de rencontres & la belle Nadia devient vite l’élue de son cœur.

Lire la suite

Publicités

« Big mother veille sur vous, vous surveille » de Sébastien Desreux aux éditions H&K

L’affaire Edward Snowden, survenue en mai 2013, a braqué les projecteurs sur une institution par essence discrète, la NSA (National Security Agency), dont Sébastien Desreux, informaticien et ancien élève de l’ENS, décrit le fonctionnement dans un livre bref, précis, et édifiant, intitulé « Big Mother veille sur vous, vous surveille ». Dans les révélations du printemps 2013, on a appris que Snowden, ancien membre des services de renseignements des Etats-Unis, avait livré 10000 documents confidentiels au « Washington Post » et au « Guardian », repris partiellement par « Le Monde ».

Lire la suite

« Quarante jours, le reste d’une vie » de Emmanuel Ranson aux éditions Butterfly

 » Au tournant de sa vie, Marc choisit de repartir de zéro. Dans la ferme qui l’a vu naître, son passé le rattrape. Il devient un sac de frappe. A chaque coup, son cuir encaisse, luit, travaille. Un prix à payer pour crever l’abcès. Il rencontre Lucie, un rayon de soleil. Il ignore qu’il lui reste quarante jours à vivre. Mais jusqu’où Marc est-il capable d’aller par amour ? Emmanuel Ranson signe un roman bouleversant sur la violence sociale d’une petite ville de province. Et vous ? Jusqu’où iriez-vous par amour ? « 

Lire la suite

« La nuit des béguines » de Aline Kiner aux éditions Voir de près

Roman historique très bien écrit et très détaillé sur la vie du béguinage royal dans Le Marais à Paris au moyen âge, celui-ci est protégé par Philippe Le Bel en 1310 par dévotion envers son ancêtre.

Le béguinage était une communauté de femmes issues de tous milieux. Célibataires ou veuves, elles vivaient libres, insaisissables, empreintes d’humilité, de bonté se consacraient à Dieu sans pour autant se retirer du monde. Elles cultivaient la terre, soignaient avec des plantes et des épices car elles ont des vertus médicinales. Les béguines sont moquées, critiquées, accusées dans leurs libertés, leurs statuts, leurs pensées par l’église catholique assoiffée de pouvoir et d’autorité qui crée un tribunal d’inquisiteurs. Ainsi Marguerite Porete, femme érudite exceptionnelle sera brûlée sur la place publique pour avoir écrit Lire la suite

« Emportée » de Paule Du Bouchet aux éditions Actes Sud

L’auteur a six ans lorsque sa mère, Tina Jolas, jeune épouse du poète André du Bouchet, rencontre l’homme qui va bouleverser sa vie, René Char. A travers le tracé sinueux et complexe de deux existences qui n’ont cessé de se chercher et se déchirer, la sienne et celle de sa mère, Paule du Bouchet dresse le portrait d’une femme secrète, entière et « emportée ».

Lire la suite

« Ce qui n’a pas de nom » de Piedad Bonnett Vélez aux éditions Métailié

Comment dire la douleur de la perte d’un enfant ? Comment les mots peuvent aider à supporter l’insupportable ? Que peut la littérature ? Piedad Bonnett, romancière et poétesse colombienne nous dit, dans un récit bref et bouleversant, ce que fut l’abîme où l’a plongé le suicide de son fils, brillant artiste et étudiant en art plastique à l’université de Columbia à New York. Un livre fort et inoubliable, salué à sa parution, en 2013 en Amérique latine et en Espagne, par Héctor Abad et Mario Vargas Llosa.

Lire la suite

« Mille femmes blanches : les carnets de May Dodd » de Jim Fergus aux éditions du Cherche Midi

Le 18 Septembre 1874, le chef indien Little Wolf est reçu à Washington par le Président Grant afin de s’exprimer sur l’avenir fragile de son peuple persécuté par les soldats blancs.
A partir de ce fait historique l’auteur Jim Fergus imagine une aventure extraordinaire qui scellera à jamais le destin de femmes blanches aux tribus Cheyenne.
Little Wolf, pour assurer la pérennité de son peuple demande mille femmes blanches en échange de mille chevaux. Ces femmes assurerons une vie maritale et donneront naissance à la prochaine génération qui liera les deux peuples.
De cette proposition outrageante, naquit le programme Femmes Blanches pour les Indiens mené par le gouvernement Américain qui perçoit l’occasion de civiliser les sauvages.
Rapidement un premier contingent de Lire la suite

« Un été à quatre mains » de Gaëlle Josse aux Ateliers Henry Dougier

Durant l’été 1828, Franz Schubert fut le maître de musique des filles de l’aristocratique famille Esterhazy à Vienne. Et il tomba amoureux de l’une d’elle, Caroline. C’est ce qu’imagine et raconte merveilleusement Gaëlle Josse dans ce roman au titre délicat où l’on retrouve avec des mots pudiques, vibrants et poétiques toute la douceur et la grâce de la musique schubertienne. Un magnifique roman.

Lire la suite

« Le chemin des morts » de François Sureau aux éditions Folio

La collection de poche « Folio » vient de rééditer le témoignage, dérangeant et fort, de François Sureau, paru en 2013 chez Gallimard (collection Blanche), qui rappelle l’issue tragique d’un recours demandé devant le Conseil d’Etat en 1983 par un militant basque et antifranquiste, Jorge Ibarrategui, réfugié politique en France du temps du général Franco. Ce militant, renvoyé en Espagne par la France, fut assassiné par un groupuscule de police parallèle de l’ancien régime franquiste. Cet assassinat hante toujours la mémoire de François Sureau.

Lire la suite

« Une longue impatience » de Gaëlle Josse aux éditions Noir sur Blanc

9782882504890C’est l’absence d’un fils et l’attente de son retour : une histoire simple servie par une belle écriture poétique.
A la lecture de ce court roman, une douce tristesse nous accompagne et nous attendons en le redoutant le dénouement.
Après la guerre de 39-45, Anne vit dans un port breton. Son mari pécheur est mort en mer. Elle a un fils Louis. Après son deuil et être allée travailler à l’usine, elle se marie avec Étienne, le pharmacien qui l’aime depuis toujours. Anne n’est pas à l’aise dans cette nouvelle vie et cette maison bourgeoise. Ils auront 2 enfants mais Étienne brutalise Louis qui s’enfuit et s’embarque pour… toujours.
Les années passent, passent… et Anne attend, lui écrit pour lui décrire le festin qu’elle prévoit pour son retour. Chaque jour, elle guette les bateaux et passe des heures dans sa petite maison qu’elle a conservée.
Ce roman est une ode à l’amour maternel et à l’angoisse qui peut saisir chaque mère…

par ND,  « Lectures Gourmandes »

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.