« Frappe-toi le cœur » de Amélie Nothomb aux éditions Albin Michel

Tel un métronome, Amélie Nothomb nous offre son roman de l’automne. 2017 est un bon cru !
Diane, petite fille précoce, douée et belle n’a jamais été aimée par sa mère. Arrivée trop tôt dans la vie de sa mère et suivie d’un petit frère que sa mère saura aimer et d’une petite sœur qui sera « l’adorée », Diane prend acte de l’impossibilité de sa mère à l’aimer et de la jalousie maladive qui mine leurs rapports. Sagement la petite Diane s’éloigne de sa famille et assume sa vie sans amour. Elle se jette à corps perdu dans des études de médecine. Jusqu’au jour où elle rencontre une femme qui pourrait être la mère qu’elle n’a pas eue.

Lire la suite

Publicités

« Les yeux de Sophie » de Jojo Moyes aux éditions Milady

Ce roman se partage sur deux époques, 1916 avec Sophie, 2006 avec Liv’, deux femmes à forte personnalité.

1916, St-Péronne, petit village de France occupé par les Allemands. Sophie y vit depuis que son mari Edouard est parti au front. Elle s’occupe avec sa sœur d’un bar-restaurant où trône accroché au mur le tableau d’Edouard : « Les yeux de Sophie ». La vie au quotidien, les privations, les manques, l’occupation, les petits potins… occupent les journées.

Lire la suite

« Le jour d’avant » de Sorj Chalandon aux éditions Grasset

     Au Nord, c’était les corons, la terre c’était le charbon, le ciel c’était l’horizon les hommes, les mineurs de fond…. Pierre Bachelet Michel Flavent, fils de paysan a vécu son enfance très heureuse à St-Aimé à Lievain avec ses parents et son frère Jojo à qui il vouait un amour sans faille. Celui-ci, était mineur de fond et lui ramenait tous les jours le pain d’alouette (mordre dans ce pain voulait dire que le mineur était remonté).
Ensemble ils chevauchaient la gulff, la mobylette fétiche serrés l’un contre l’autre en chantant jusqu’à ce que l’accident arrive… toute sa vie il portera et sera rongé par la culpabilité.
Simultanément la mine de Lievain engloutit dans ses entrailles 42 mineurs.
Michel décide de se venger de celle-ci. Son frère lui rapportait les ordres du porion « si on fait Lire la suite

« Versailles, ordre et chaos » de Michel Jeanneret aux éditions Gallimard

 

Le XVIIè siècle renvoie traditionnellement l’image d’un siècle où tout ne serait qu’ordre, raison, équilibre et clarté. Cette représentation convenue, Michel Jeanneret, dans un essai publié en 2012 et intitulé « Versailles, ordre et chaos », la corrige sensiblement: « Ce livre tente […] de soustraire l’art classique à un idéal exclusif d’harmonie, d’élégance, de rigueur qui, érigé en vérité unique, prend une tournure scolaire et statique qui dénature son objet […].

Lire la suite

« Évariste » de François-Henri Désérable aux éditions Folio

« Evariste », roman de François-Henri Désérable, c’est Evariste Galois, passé sur terre comme l’éclair, mort à 20 ans d’un duel au pistolet, aussi stupide qu’incompréhensible, qui priva la communauté des savants du plus grand génie français de l’algèbre un jour du printemps 1832. Un jeune homme aussi bouillonnant en mathématiques qu’en politique et en amour. La vie brève d’Evariste est un roman. Le jeune homme fut rejeté d’à peu près tout et de tous, institutions et professeurs. L’Ecole polytechnique n’en voulut pas, laissant indifférents les mathématiciens, maîtres et seigneurs de la prestigieuse école, dépassés sans aucun doute par le génie du jeune homme.

Lire la suite

« Les fantômes du vieux pays » de Nathan Hill aux éditions Gallimard

Premier roman d’un jeune auteur américain et… quel premier livre !!

L’histoire commence en 2011 par l’agression d’un député ultra-conservateur par une femme qui lui lance des graviers… Les médias s’emparent de l’affaire et, c’est ainsi que Samuel, professeur de littérature à l’université va redécouvrir sa mère qui a fui le domicile conjugal lorsqu’il avait 11 ans. Son éditeur lui propose alors d’écrire le roman « du moment » en vilipendant la vie de sa mère. Les recherches commencent et les évènements vont se faire jour.

L’auteur nous transporte ainsi sur 2 époques. La première se déroule à la Lire la suite

« Lucienne ou la Vie des autres » de Jean-Claude Le Chevère aux éditions Folle Avoine

« Lucienne ou la vie des autres » est un récit de « vies minuscules » pour reprendre le titre du roman de Pierre Michon. Lucienne, femme résolue et courageuse, est l’aînée, de quelques années, de son mari Georges Moreau, homme doux et rêveur, tombé amoureux de celle qui deviendra sa femme, un jour qu’elle travaillait aux champs à ses côtés, et qu’elle avait tombé la jupe, dans la chaleur de l’été, laissant apparaître un short sur des jambes magnifiques !Lucienne, à peine passé le cap de soixante ans, n’en peut mais, épuisée par le labeur de toute une vie de ménages et d’employée de maison, au service des autres, de « la vie des autres ». Sur consigne stricte de son médecin, la malheureuse est condamnée au repos, clouée dans sa maison, puis dans son lit.

Lire la suite

« Les fantômes du vieux pays » de Nathan Hill aux éditions Gallimard

Un premier roman et quelle découverte !

 

Année 2011. Samuel Anderson est un jeune prof, assez désabusé, fatigué par la médiocrité de ses élèves (ceux-ci sont plus préoccupés par leurs profils sociaux que par Shakespeare) ; il est opposé avec l’une de ses étudiantes Laura Postdam (pour moi très antipathique et dont l’intérêt dans le livre m’a paru médiocre, quoique… ) . Détaché de ce travail, écrivain velléitaire (un de ses livres a été édité quelques années auparavant), Anderson joue en ligne sur Internet « Au Monde d’Elfscape » avec entre autres, un autre internaute : Pwnage. Lire la suite

« Une colonne de feu » de Ken Follett aux éditions Robert Laffont

J’avais été subjuguée par la trilogie «Siècle» & par l’écriture de Ken follett.
Je réitère donc avec cet auteur, je n’ai pas lu «Les piliers de la Terre» ni «Un monde sans fin» j’aurais peut-être du.
1558, Kingsbridge en Angleterre, Calais & Paris en France & d’ailleurs par la flotte maritime. Nous voyageons d’un pays à l’autre, d’un roi, d’une reine… dans la violence de la religion pour d’un côté préserver la tolérance de chacun & dans l’autre le totalitarisme de la chrétienté.
Ken Follett écrit dans sa belle écriture fluide & agréable ce qui m’a permis d’aller au bout du livre cependant la fiction l’emportant parfois sur l’histoire je me suis lassée de cette incessante guerre de religion qui à mon sens n’a pas été vécue de cette façon. Lire la suite