« Le spleen de Paris : petits poèmes en prose » de Charles BAUDELAIRE

000771370Le spleen de Paris, publié à titre posthume, constitue tant sur le fond que sur la forme, une synthèse de l’œuvre Baudelairienne. Sur le fond, on retrouve dans ses petits poèmes en prose, tout le génie stylistique, le cynisme et la noirceur de l’auteur symboliste des « Fleurs du mal ». On  retrouve également l’influence de Thomas de Quincey ou encore d’E.A. Poe, donnant à certains de ses poèmes une dimension fantastique et énigmatique. Mêlant ainsi poésie et nouvelles, la forme de l’ouvrage est quasi inédite pour l’époque et clos idéalement l’œuvre d’un grand poète. A déguster sans modération !

Romain R

« Le spleen de Paris : petits poèmes en prose » de Charles BAUDELAIRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s