« Victor Hugo vient de mourir » de Judith Perrignon à l’Iconoclaste

9782913366916Ce roman est une véritable chorégraphie orchestrée de l’agonie de Victor Hugo à ‎son entrée au panthéon. Des indics surveillent la ville en émoi, des journalistes ‎rendent compte de l’événement heure par heure.‎
L’icône française du 19ème siècle finissant s’éteint le 22 mai 1885 au 50 de l’avenue ‎parisienne qui porte déjà son nom.‎
D’un côté on vote des obsèques nationales, de l’autre on s’insurge d’une entrée au ‎panthéon trop laïque. Le peuple voudrait assister aux obsèques nationales en ce ‎lundi premier juin fixées comme date, pour la seule raison que la troisième ‎république et sa police redoutent un soulèvement populaire d’anarchistes. C’est bien ‎là une trahison faite à Victor Hugo, l’auteur des Misérables, si engagé au service de ‎la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Son gendre tentera en vain de s’opposer ‎à cette décision d’état.‎
Cet événement politico-social, décrit parfois en longueur, introduit le lecteur petit ‎à petit parmi ce cortège de deux millions de personnes et le plonge dans l’émotion ‎nationale d’il y a cent trente ans.‎
Ce petit livre palpitant et bien documenté nous rappelle combien ces instants ‎d’émotions collectives sont instrumentalisés.‎
‎ ‎
par LG, « Lectures Gourmandes »

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s