« Ramon » de Dominique Fernandez chez Le Livre de Poche

9782253129646La volonté de connaître et la tentative de comprendre son propre drame familial, né de la 2è Guerre mondiale, a incité le romancier et académicien Dominique Fernandez, en 2008, à publier « Ramon », récit minutieux et douloureux d’un fils déchiré, cherchant à connaître les raisons de la « trahison » de son père, Ramon Fernandez.

Cet homme, grand séducteur et amateur de tango, célèbre critique littéraire, fin exégète de la littérature française, romancier lui-même, politiquement de gauche dans les premières années de sa vie publique, s’est en effet perdu, dans les années 40, dans la voie de la collaboration avec l’occupant nazi.


Dominique Fernandez révèle, dans cette belle et émouvante biographie, que son père était hanté par le « complexe de Mars », c’est-à-dire celui de n’avoir pas accompli son devoir de soldat en 1914, grâce ou à cause de l’entregent d’une mère soucieuse avant tout de protéger son fils et de lui épargner la boucherie du premier conflit mondial.

«La plupart des camarades et amis de Ramon, écrit Dominique Fernandez, ne revinrent pas de la guerre. Lui, entre ces millions de morts, se retrouva sain et sauf, mais au prix de ce qu’il estima être une trahison ». Pour atténuer ce sentiment de frustration de ne s’être pas engagé, Ramon Fernandez, par un geste « absurde de volonté d’expiation » d’avoir honteusement « sauvé sa peau », trouvera finalement dans l’idéal nazi, dans la fascination de l’uniforme vert-de-gris et dans la collaboration, une opportunité compensatrice et une forme d’engagement qu’il n’avait pu concrétiser en 1914. Le brillant écrivain, l’analyste lumineux de Molière et Racine, le découvreur de Proust, s’abîmait pour toujours dans un total naufrage intellectuel, politique et idéologique.

Cette longue et passionnante biographie, qui aborde aussi aux rives de la vie sentimentale agitée de Ramon, couvre trois décennies d’histoire littéraire et politique de la France et donne au parcours de cet homme énigmatique et sombre une singulière dimension romanesque.

Par JB

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique sur ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s