« La veille de presque tout » de Víctor del Árbol aux éditions Actes Sud


Germinal Ibarre après avoir été le héros lors de l’arrestation du meurtrier d’Amanda, 10 ans, se retrouve à la Corogne. Trois ans qu’il est là à revivre cette affaire et à subir la médiatisation non souhaitée de ce coup d’éclat.

Une nuit, une femme violemment battue se retrouve à l’hôpital et demande à ne parler qu’à lui. Paola, alias Eva, fille et héritière de l’Empire Malher et mère d’Amanda. Elle a fui pendant 3 mois la vie mondaine et elle est recherchée.

Qui l’a mise dans cet état ?

Germinal va remonter 3 mois plus tôt et découvrir l’histoire.

Livre en aller-retour, histoires douloureuses et des personnages pris au piège de leur passé.

Par MeM , « Lectures Gourmandes »

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s