« Fendre l’armure » de Anna Gavalda chez Dilettante

Avec ce livre Anna Gavalda revient au genre qui l’a fait connaître, le recueil de nouvelles. C’est dans ces histoires courtes, quelques pages, au rythme rapide et à la chute maitrisée qu’elle excelle.
7 personnages, 7 tranches de vie, 7 univers. Un point commun : ils camouflent leurs émotions, se cachent derrière une indifférence de façade, se murent dans le silence et la peine.
La diversité des personnages et des situations sociales donnent du souffle au livre malgré la minceur de l’intrigue. C’est un directeur général, riche héritier qui voit sa femme partir sans savoir la retenir, corseté dans une éducation qui lui a appris à cacher ses émotions ; il est recueilli par son voisin de palier, dont la vie de solitude n’a rien à envié à la sienne. Ou une jeune vendeuse qui travaille dans une animalerie et part en soirée dans un quartier bourgeois : elle sera l’animal exotique d’un soir.
Anna Gavalda sait décrire au plus près les gens, leurs émotions, leurs fêlures.
Un petit bémol quant au style : le recours systématique aux listes alourdit le propos plus qu’il ne le souligne et la gouaille de certains personnages est un peu forcée.

par AG

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s