« Gabriële » de Anne et Claire Berest aux éditions Stock

Anne et Claire Berest ont mis leurs talents respectifs de romancières en commun pour partir à la recherche de leur arrière-grand-mère. Celle-ci est morte à 104 ans et ce n’est qu’à son décès qu’elles ont entendu parler d’elle. Il faut dire que Gabriële, Gaby pour son mari et ses amis, eut une vie libre et peu soucieuse de ses enfants ; l’omerta familiale fit le reste.

Gabriële était une jeune fille du début du siècle qui se destinait à la musique quand elle rencontra Francis Picabia, un ami de son frère. Coup de foudre ? Coup de cœur ? Coup de tête ? Ils se marient rapidement.

Elle abandonne la musique pour être toute entière destinée à nourrir l’art de son mari, à lui indiquer la voie de la recherche, entre muse et directeur de conscience ! Ils font irruption dans la vie l’un de l’autre, partent en voiture en virée à Saint Tropez, ont des enfants (dont ils s’occupent peu), font vivre la vie intellectuelle parisienne, se lient d’amitié avec Duchamp et Apollinaire, partent à la découverte de New-York. Drôle de mélange d’une vie bourgeoise et libertaire, d’audace et de détermination.

De Gabriële il n’est question ni de son charme, ni de sa beauté mais de son intelligence. Et cette intelligence elle l’a mise au service des artistes.

Le livre s’achève à la naissance du quatrième enfant et à la rupture du couple (bien qu’elle ait proposé/exigé que la maitresse de son mari vive sous leur toit !). Elle repartira ensuite à New-York, vivra avec Marcel Duchamp, aura une liaison avec Stravinsky, fera partie d’un réseau de résistance avec Beckett. On aimerait connaitre la suite…

Anne et Claire Berest rendent magnifiquement compte de la vitalité intellectuelle et artistique de ce début de XXème siècle, de cette vie trépidante en perpétuelle recherche d’un art nouveau, de cette volonté de se débarrasser des carcans imposés par la société. Elles ont aussi la lucidité de brosser le portrait d’une femme si peu maternelle qu’elle fut oubliée de sa propre famille.

Par AG

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s