« Les heures silencieuses » de Gaëlle Josse aux éditions J’ai Lu

Un petit bijou. Inspirée par un tableau, Gaëlle Josse nous entraîne aux côtés de Magdalena. A travers son journal et sur une courte période d’un mois on apprend tout de cette femme du XVIIè siècle.

Malgré une apparence comblée Magdalena n’est pas heureuse ; elle confie tout à ce journal, ses joies, ses remords, ses regrets, ses amertumes, ses rêves.

Après avoir écrit de la poésie Gaëlle Josse a réalisé cette « peinture » toute en douceur et finesse.

Un régal

Par BL

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s