« Des jours sans fin » de Sebastian Barry aux éditions Joëlle Losfeld

L’Amérique au XVIIIème siècle.

Tout y est: la guerre incessante et très cruelle contre les Indiens (on élimine hommes ,femmes et enfants!!), la chasse aux bisons, la vie débridée dans les saloons, les grandes traversées de paysages désertiques et la guerre de sécession…

L’histoire pouvait être vue et revue si ce n’est que le héros se nomme McNulty, jeune irlandais fuyant la famine qui sévit dans son pays et que ce dernier tombe éperdument amoureux du beau John Mc Cole!!! Voilà donc un couple de cowboys peu banal qui va vivre une vie qui ne le sera pas moins !!

Cette histoire, racontée par ce jeune irlandais non éduqué, dans un style basique et très épuré surprend le lecteur au début, mais il se fait emmener dans cette chevauchée improbable et cette vie sans fin: le héros renaissant malgré toutes les cendres qu’engendrent les guerres.

Sébastien Barry nous donne à lire une épopée d’une grande intensité souvent très féroce et malgré tout pleine d’espoir.

C’est dépaysant et fort agréable malgré tout!

Un bon livre.

par MAG

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s