« Les huit montagnes » de Paolo Cognetti aux éditions Ookilus

 

Ce roman est un vrai coup de cœur. L’auteur né de parents vénitiens émigrés, rend hommage à la montagne lumineuse de son père pour retrouver ses mots, replonger dans ses souvenirs, remonter le cours de sa mémoire, repenser à sa vie. C’est dans le souvenir que se trouve le plus beau refuge… à sa mère, mère aimante, bienveillante, calme et cultivant les liens d’amitié. Son père parlait peu, que pour dire des choses importantes. Ensemble, ils ont parcouru les sentiers du val d’Aoste, la montagne de son enfance en été, où il a rencontré un garçon de son âge.
C’est l’histoire d’une d’une très belle amitié entre 2 enfants solitaires : Bruno enfant de la montagne et Pietro enfant de la ville. C’est aussi l’histoire d’une réconciliation avec son père avec le regret d’être passé à côté de quelque chose car Pietro avait pris des distances avec sa famille.
Belle écriture, très poétique. Prix Médicis bien mérité.

par MR, « Lectures Gourmandes »

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s