« Filles de la mer » de Mary Lynn Bracht aux éditions Robert Laffont

Plonger est un don disait la mère d’Hana, femme de la mer qui a apprit le métier de plongeuse en apnée à ses deux filles dans les eaux glaciales de l’île de Jegu, au sud de la Corée. Elles sont devenues indépendantes, expérimentées appartenant à une communauté : les haenyoo qui gagnent leur vie en plongeant jusqu’à 10m et sans masque à oxygène pour ramasser des abalones et des fruits de mer pour nourrir leur familles. Hana a 16 ans, elle parle couramment le japonais bien que coréenne mais citoyenne de seconde zone. Nous sommes en 1943, les soldats japonais sont là et rodent pour enlever les toutes jeunes filles afin de les violer et de les séquestrer pour qu’elles deviennent des « femmes de réconfort » pour leur seul plaisir.
C’est ainsi que Hana pour protéger Emi va se laisser enlever à la place de sa petite sœur et va être déportée en Mandchourie avec d’autres coréennes, dans un wagon étiqueté « Marchandise de première nécessité ». Elle va être battue et violée tous les jours et par plusieurs soldats dans des prisons inhumaines. Pendant ce temps, Emie va grandir brisée, humiliée avec ses angoisses, ses souvenirs refoulés, la perte de sa sœur et de ses parents tant aimés. Animée par la souffrance et la haine, elle sera toujours à la recherche d’Hana et va enfin dévoiler son passé à ses enfants.

Ce premier roman est très beau, bouleversant, captivant, basé sur des faits historiques violents que j’ai découvert : l’esclavage sexuel militaire, crime de guerre resté impuni pendant la seconde guerre mondiale. A quand le pardon pour la Corée ?

Par MR, « Lectures Gourmandes »

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s