« LaRose » de Louise Erdrich aux éditions Albin Michel

En 1999, dans le Dakota du nord, Landreaux Iron, indien Ojibwé, tire sur Dusty, 5ans, le fils de son ami et voisin Peter Ravish, lors d’une chasse au cerf.

L’héritage culturel et une ancienne coutume conduit la famille de Landreaux à « donner » son fils LaRose pour réparer.

Quelles seront les multiples conséquences sur ces deux familles, sur LaRose et les autres enfants des deux couples ?

A partir de ce drame, l’histoire des deux familles nous est contée : la vie des indiens Ojibwé, les poids du passé, le rôle des femmes, les notions de justice…

Roman très tonique, bien écrit qui m’a touché alors que ces coutumes sont bien éloignées de nos réalités !

par ND,  « Lectures Gourmandes »

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s