« Le Bruit du dégel » de John Burnside aux éditions Métailié

Kate est une jeune étudiante en cinéma totalement « paumée » depuis la mort de son père. Elle vit avec son amant dans les vapeurs de l’alcool et de la « baise ». Ce dernier l’envoie faire des enquêtes dans des banlieues pavillonnaires.

C’est là qu’elle rencontre Jean, une vieille dame en train de fendre du bois ! Elle l’invite et Jean décide de lui raconter sa vie, elle conte.

De chapitre en chapitre, on a hâte d’avoir nos rendez-vous au coin du feu, les narines titillées par l’odeur des sablés ou des beignets… De doux moments de confidences sucrées.

« Tout ça, c’était de l’amour en fin de compte. »

John Burnside nous fait du bien. On aimerait encore se réfugier dans cette maison avec Jean…

Par MAG

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s