« Idiss » de Robert Badinter aux éditions Fayard

A l’aube de ses 90 ans, Robert Badinter garde sa finesse intellectuelle et conserve son grand charisme ; il nous dévoile l’émotion que suscite le souvenir de sa grand-mère maternelle à laquelle il rend un hommage affectueux et délicat.

Un prénom suffit à faire surgir une femme forte née en Bessarabie dans une terre de pogroms et que la France fait rêver ; le pays des droits de l’Homme et de Dreyfus incarne la liberté, le bonheur. Hélas, après l’épreuve du déracinement viendra celle de l’antisémitisme et celle d’une violence sans précédent.

Ce témoignage sensible et pudique sur Idiss dans une période abominable de notre histoire permet de comprendre le ressenti de toutes ces familles fuyant l’épouvantable pour trouver l’horreur.

Au crépuscule de sa vie, Robert Badinter redevient le petit garçon aimé par Idiss et à qui il n’a pas dit son amour.

Une belle page d’écriture emplie de tendresse.

Par BL

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s