« Les victorieuses » de Laetitia Colombani aux éditions Grasset »

Construit sur deux périodes, l’auteur de La Tresse nous emporte auprès de deux femmes « fortes » : la première, Blanche, s’est battue en 1925 pour créer Le Palais de la Femme où les victimes de la société trouvaient refuge et la seconde, Solène, brillante avocate de nos jours qui, au sortir d’un burn-out, se reconstruit en aidant les femmes grâce à son écriture.

Le Palais de la Femme existe toujours et malheureusement les victimes de viol, de harcèlement, de discrimination toujours plus nombreuses.

Fidèle à ses personnages au caractère bien trempé, Laetitia Colombani renouvelle l’exploit de capter notre intérêt en quelques lignes et de nous tenir éveillé jusqu’à la dernière.

Par BL

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s