« Né d’aucune femme » de Franck Bouysse aux éditions La Manufacture de Livres

Gabriel, un jeune curé est appelé dans un asile pour bénir le corps d’une défunte ; sous la robe de cette femme il est chargé de récupérer « les cahiers de Rose »; les pages sombres qu’il va découvrir sont le récit de la vie de Rose. Ainée de quatre filles, elle a été vendue par son père, pauvre paysan, à Charles. Elle deviendra l’esclave de Charles et de sa mère.
La noirceur humaine, la violence, la maltraitance sont traitées dans un récit à plusieurs voix.
L’écriture est fine, précise et plutôt agréable mais les âmes sensibles peuvent contourner ce roman.

par BL

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s