« Elle a menti pour les ailes » de Francesca Serra aux éditions Anne Carrière

Elle a menti pour les ailes

Une magnifique plongée chez les « Millénials » la génération Z ou Digital Natives née autour de l’année 2000 qui n’a jamais vécu sans internet ni sans les réseaux sociaux.

A la fois chronique et thriller le récit mérite le détour pour sa qualité d’écriture, sa finesse et son originalité.

Une jeune lycéenne très belle gagne un concours de mannequin en marge de sa vie scolaire ; elle est confrontée à la jalousie, à la gestion de son image en étant constamment connectée.

Une fois familiarisé avec les codes, le langage et les sms permanents les personnages sont attachants par leur grande fragilité, leurs émois et leurs angoisses.

Cette jeunesse est-elle moins mûre, moins armée en mêlant trop virtuel et réel ?

On a une sensation de grande solitude, de manque de repères tout en retrouvant les tourments éternels de la jeunesse : être admis par le groupe, ne pas être marginalisé, apprivoiser les émois amoureux, avoir un projet…

Difficile d’entrer dans le livre mais encore plus difficile d’en sortir.

Une des belles découvertes de l’année et un vrai coup de cœur pour ce premier roman recommandé par Virginie.

par  BL

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s