« La jeune fille et la guerre » de Sara Novic chez Fayard

9782213687261Quelle délicatesse dans la façon dont Sara Novic s’approche d’un sujet grave. Ana, 10 ans raconte comment la guerre est entrée dans sa vie  insouciante, mais gagnée petit à petit par la tragédie. Ana étudiante aux Etats-Unis explique qu’elle ne peut avancer sans comprendre. Et Ana revient faire le deuil de son enfance. L’émotion se dégage à chaque page, tant l’écriture est soignée, généreuse et sans une ombre de méchanceté.

La guerre en ex-Yougoslavie est le cadre spatio temporel de l’histoire. Nous sommes à Zagreb en 1991 et Sara vit en famille, va à l’école, a un ami Luka avec qui elle passe beaucoup de temps, elle est un peu garçon manqué et regarde le monde qui l’entoure sans trop le comprendre. Une succession Lire la suite

« Six mois dans la vie de Ciril » de Drago Jančar chez Phébus

9782752910462Il est slovène, violoniste et semble destiné à ne rien entreprendre. Ciril quitte Vienne où il joue de temps en temps et où il rencontre un autre slovène qui va lui faire miroiter des projets pour lesquels il semble lui-même n’avoir aucune aptitude, dans on pays d’origine à Ljubljana
Paumé, désabusé, sans amis, Ciril se laisse porter par les gens qu’il croise et accepte un travail, ou plutôt une mission dans une affaire dont l’opacité épaissit au fil des pages. On pourrait croire que certains évènements le feront réagir, comme les retrouvailles avec une femme qu’il a aimé plus jeune, ou des situations qui le dérangent. Mais non, rien ne bouge chez cet homme qui attire curieusement la sympathie des gens qu’il rencontre.
Anti-héros qui n’a même pas Lire la suite

« Numéro 11 : quelques contes sur la folie des temps » de Jonathan Coe chez Gallimard

9782070178391Il y a des auteurs dont on sait par avance qu’on va aimer leurs livres. Non seulement parce que leur réputation les précède, mais aussi parce qu’on est toujours surpris. Jonathan Coe signe son onzième livre avec le récit de plusieurs histoires, dont on pourrait croire que ce sont des nouvelles, mais pas tout à fait puisqu’elles ont toutes un point commun, le chiffre onze, qui devient un prétexte. Un peu policier, un peu roman, quelquefois à la limite du fantastique, un livre dont les personnages secondaires sont les protagonistes.
Des enfants vivant dans la campagne anglaise effrayées par une silhouette dans une maison qu’on pourrait croire hantée, et qu’elles surnomment « La folle à l’oiseau ». Une femme qui rêve de réussir dans Lire la suite

« Romanesque » de Tonino Benacquista chez Gallimard

9782070197866Si l’on devait donner une définition de ce qu’est le plaisir de lire, au sens presque gustatif du terme, je crois que « Romanesque » le dernier roman de Tonino Benacquista en serait une fort belle illustration. L’histoire est une délectation, dont le scénario est construit d’une main de maître et que la langue sublime.
On retrouve dès les premières pages l’esprit inventif de Benacquista. A croire qu’il n’y a que lui pour inventer une telle histoire où deux couples séparés par un espace temps de mille ans vont se confondre et se retrouver, vivant parallèlement des aventures rocambolesques à souhait. Une histoire d’amour bien sûr improbable mais à laquelle on croit et qui nous transporte de page en page. Trop en raconter gâcherait le plaisir de Lire la suite

« Verdun 1916 » de Antoine Prost & Gerd Krumeich chez Tallandier

9791021016385Premier écrit à quatre mains sur la bataille de Verdun. Deux historiens ont donc construit ce livre qui, même s’il est d’abord « technique » en racontant cette longue bataille qui dura un an, nous invite dans une deuxième partie à revivre ce que l’homme a vu et vécu, pour dans une troisième partie élever la réflexion à un niveau philosophique. Les décisions, le vécu, le mythe.
Une tragédie symétrique qui a fait vivre une expérience fondamentalement identique aux soldats allemands et français. « L’héroïsme du soldat est l’envers de l’enfer qu’il a vécu. » Mais le plus intéressant est l’aspect mythique de cette bataille, qui a elle seule représente l’Atrocité de la Guerre. Après une analyse fine et très documentée, les auteurs concluent avec tact que « Verdun ne rapproche pas, il unit. » Lire la suite

« Les âmes rouges » de Paul Greveillac chez Gallimard

9782070107599C’est avec une certaine forme de légèreté que Paul Greveillac écrit un roman dont le thème est la propagande et la dissidence en Union Soviétique.
Vladimir Katouchkov est un pur produit stalinien. Censeur de métier, il est chargé de trier tout ce qui peut être vu ou lu en Union Soviétique, la propagande dans toute sa splendeur dans la vie artistique et culturelle du pays. Convaincu par la noblesse de sa mission, il commence pourtant à la remettre en cause, en prenant fait et cause pour des artistes qui vont devenir « dissidents ».
Remarquablement documenté, un souffle russe anime ce roman, dont les personnages sont décrits avec beaucoup d’intelligence.

par Nathalie P.

Je suis intéressé(e) par ce livre : je clique ici.

Pour consulter le blog de Nathalie P., cliquez ici  : Une t@sse de bonheur

 

« L’Europe en enfer : 1914-1949 » de Ian Kershaw au Seuil

9782021243642Brillant. Un récit passionnant de la première partie du XXème siècle, partant de 1914 jusqu’en 1949. Cet historien spécialiste du nazisme et de la biographie d’Hitler nous offre avec ce premier livre sa vision du siècle dernier.
La première qualité de ce livre est de toujours avoir une vue européenne des évènements. Chaque pays est étudié, considéré dans ses propres aspects, permettant de bien comprendre les décisions des uns par rapport aux autres. La seconde qualité est propre à la construction du livre : pas de renvoi en annexe, une lecture fluide, des titres de chapitre allant de la « Paix agitée » à « Danse sur un volcan » . On n’est jamais assommé par des récits, ni par une chronologie ultra détaillée. La troisième grande qualité de ce livre est l’évidence avec lesquelles Lire la suite

« Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés » de Jami Attenberg aux Escales

9782365691451Presque construit comme un documentaire, ce roman qui alterne le journal intime de Mazie avec le ‎récit de ceux qui l’ont aimée, est efficace et très agréable à lire. Avec en toile de fond les quartiers ‎populaires de New York dans les années 30, au moment où le jazz est à son apogée et avant que la ‎grande Dépression ne ruine une partie de la population.‎
Encadrée par une sœur aînée Rosie, mariée avec Louis et une plus jeune Jeanie, la plus libre des ‎trois passionnée par la danse, Mazie regarde le monde autour d’elle du fond de sa cabine du ‎cinéma le Venice où elle travaille. Elles ont toutes les trois quitté leurs parents, peu disposés à ‎assurer leur éducation, et sont en quête d’une vie plus équilibrée. Sans jamais s’éloigner de ses ‎sœurs, Mazie va rester foncièrement indépendante, choisissant Lire la suite

« La carte des Mendelssohn » de Diane Meur chez Wespieser

9782848051918Curiosité, travail et fantaisie seraient les trois qualités que j’attribuerais à Diane Meur, dont le livre « La carte des Mendelssohn », biographie ou roman, c’est selon, vient de paraître récemment. De cette famille, on connaît tous (plus ou moins) le talentueux Felix Mendelssohn et le grand-père Moses, philosophe. Entre ces deux génies, Abraham : « un banquier avait donc servi de pont entre un philosophe des Lumières et un compositeur romantique… un néant entre deux génies. » Diane Meur traductrice et romancière belge, nous emporte dans un livre, dont la lecture nous ravit à chaque page, et pour des raisons bien différentes.

Curieuse d’abord : usant de Lire la suite

« L’amant japonais » de Isabel Allende chez Grasset

9782246858850Si ce dernier roman d’Isabel Allende devait trouver une place dans une bibliothèque, ‎celle-ci appartiendrait à ceux relatant une belle histoire d’Amour. Alma est la fondation de ‎cette maison, dont les fenêtres ouvertes à chaque chapitre, nous présentent tous les gens qui ‎ont gravité autour d’elle dans sa vie. Le roman remonte les années depuis sa fuite de ‎Pologne dans les années 30 jusqu’à aujourd’hui. Classique mais bien plus profond que ce ‎premier aperçu.‎
L’expatriation serait le fil conducteur de ce livre. Celle d’une polonaise traversant l’Atlantique ‎pour se réfugier dans chez une tante déjà établie aux Etats-Unis. D’un japonais s’installant dans ‎ce même pays, sans vraiment l’avoir choisi, et subissant plus tard les revers de la guerre, les ‎condamnant de fait à un isolement d’une violence dont on a peu parlé. Et d’une jeune moldave ‎qui va Lire la suite