« Le coeur converti » de Stefan Hertmans aux éditions Gallimard

Un puits d’oubli à la mémoire infinie

Après l’extraordinaire plongée autobiographique de Guerre et Térébenthine (Gallimard, 2015) autour de la figure du grand-père de l’auteur et la térébrante évocation du carnage de l’Europe en 1914, Stefan Hertmans, Belge de Gand et néerlandophone, nous revient avec un roman entièrement construit autour d’un parchemin hébraïque du XIe siècle retrouvé parmi les deux cent mille documents de la Genizah du Caire – ce lieu dans la synagogue Ben Ezra où l’on jetait tout le rebut hébraïque et les écrits qu’on ne pouvait détruire car le nom de Dieu ne pouvait l’être – et pieusement archivé au Manuscript Room de l’University Library de Cambridge, en Angleterre. Le titre original de ce livre, De Bekeerlinge, renvoie à « la prosélyte », mais l’excellente traduction qui nous est ici donnée privilégie ce Cœur converti, car c’est bien ici, avant tout, d’une histoire d’amour qu’il s’agit. Lire la suite

Publicités

« La route de la mer » de Philippe Le Guillou aux éditions Gallimard

Philippe Le Guillou nous livre un nouveau roman, « La route de la mer », qui voit deux personnages, un frère et une sœur, parcourir ensemble les décennies 70 et 80, de Pompidou à Mitterrand, dans la fièvre de leur art. Anna est une pianiste d’exception et admirable interprète de Liszt. Lui, dessinateur et sculpteur, vit dans l’admiration, et l’ombre, de cette sœur adulée de tous.

Lire la suite

« La vie princière » de Marc Pautrel aux éditions Gallimard

Le septième roman de Marc Pautrel, « La vie princière », est publié dans une discrétion médiatique qui étonne. Nul article de presse, quasiment, n’a soufflé mot de ce beau livre qui nous décrit l’éblouissement d’une rencontre entre un écrivain et une jeune étudiante en littérature. Tableau mélancolique d’un amour fulgurant sans lendemain, ce court et merveilleux texte, ciselé et sensible, a la finesse, la douceur et la grâce d’une eau-forte. Un petit chef d’œuvre de la littérature d’aujourd’hui.

Lire la suite

« Écrire pour quelqu’un » de Jean-Michel Delacomptée aux éditions Gallimard

Jean-Michel Delacomptée est un universitaire dixseptiémiste qui nous a offert de brillants essais sur Saint-Simon, Bossuet, ou Madame de Lafayette. Après avoir écrit sur ces grandes figures de notre histoire littéraire, il a fini par écrire aussi sur lui-même. D’une simple et ancienne photographie familiale, retrouvée par hasard, il a écrit un récit magnifique d’émotion sur sa jeunesse et la figure de ses parents, de son père en particulier. Un très beau récit de la mémoire et de la transmission.

 

Lire la suite

« Ambroise Paré la main savante » de Jean-Michel Delacomptée aux éditions Gallimard

Dans un ouvrage superbement écrit, « Ambroise Paré, la main savante » (Gallimard, 2007), Jean-Michel Delacomptée nous fait (re-)découvrir ce médecin et chirurgien, né à proximité de Laval. C’est à Laval, précisément, que l’homme exerça, en premier lieu la profession de barbier. Et comme tout barbier, Ambroise Paré pouvait accomplir aussi de menus actes médicaux et chirurgicaux.

Lire la suite

« Ma mère, cette inconnue » de Philippe Labro aux éditions Gallimard

Elle tient en permanence, assise dans son fauteuil face à la mer, un vieux carnet de moleskine, mince accessoire qu’elle chérit de ses doigts usés et ne s’en sépare jamais.
Qui est elle ? Qui était elle ? D’où venait elle ?
Netka, Nétouchka, Mamika, 50% de sang polonais dans ses veines, enfant valise, vieille femme énigmatique qui chérissaient les siens, intarissable et volubile quand il s’agit de parler des autres, a fermé les portes sur son enfance, son adolescence, sa jeunesse.
Philippe, son fils, journaliste de grand renom nous relate son histoire bouleversante avec beaucoup d’émotion. L’existence dissimulée, mystérieuse, l’injustice du destin que lui a réservé la vie.

Magnifique roman, très bien écrit. Lire la suite