« Lorsque j’étais une oeuvre d’art » de Eric-Emmanuel Schmitt aux éditions Le Livre de poche

Le narrateur, un jeune homme désespéré veut se suicider en sautant d’une falaise. Son mal-être vient d’une injustice, face à la beauté et la réussite de ses frères il se trouve laid et inutile.

A quelques mètres de lui un extravagant personnage l’observe puis lui propose contre 24 heures de sa misérable existence de lui redonner envie de vivre.

Ce personnage hors norme est un artiste, Zeus-Peter Lama.

Sa proposition intrigue le suicidaire, touché par la compassion du maître et n’ayant rien à perdre si ce n’est la vie, il accepte un pacte diabolique avec celui qu’il considère naïvement comme un bienfaiteur…

Lire la suite

Publicités

« Sous la plume – petite exploration du pouvoir politique » de Marie de Gandt aux éditions Robert Laffont »

 Nos Présidents de la République successifs ont recours à ce qu’on appelle des « plumes » pour écrire leur discours importants. Emmanuel Macron a fait appel à Sylvain Fort, normalien, antérieurement critique de musique classique et germaniste. François Hollande avait appelé à ses côtés Pierre-Yves Bocquet, énarque, antérieurement et étonnamment critique reconnu de rap américain !

Lire la suite

« Emma dans la nuit » de Wendy Walker aux éditions Sonatine

Emma & Cassandra vivent avec leur mère, Judy Martin, leur beau-père Jonathan Martin et son fils Hunter. Madame Martin est une femme narcissique qui manipule tous ses proches pour se sentir la plus belle, la plus intelligente, la meilleure maman… Emma a 18 ans, Cass 15 lorsqu’une nuit elles disparaissent. Trois années passent et Cass rentre seule, que s’est-il passé ? Où est Emma ? Il faut retrouver Emma !

Lire la suite

« Filles de la mer » de Mary Lynn Bracht aux éditions Robert Laffont

Plonger est un don disait la mère d’Hana, femme de la mer qui a apprit le métier de plongeuse en apnée à ses deux filles dans les eaux glaciales de l’île de Jegu, au sud de la Corée. Elles sont devenues indépendantes, expérimentées appartenant à une communauté : les haenyoo qui gagnent leur vie en plongeant jusqu’à 10m et sans masque à oxygène pour ramasser des abalones et des fruits de mer pour nourrir leur familles. Hana a 16 ans, elle parle couramment le japonais bien que coréenne mais citoyenne de seconde zone. Nous sommes en 1943, les soldats japonais sont là et rodent pour enlever les toutes jeunes filles afin de les violer et de les séquestrer pour qu’elles deviennent des « femmes de réconfort » pour leur seul plaisir.
C’est ainsi que Hana pour protéger Emi va se laisser enlever à la place de sa petite sœur et va être Lire la suite

« Le notaire de Sourville » de Jean-Claude Le Chevère aux éditions Folle avoine

Les éditions « Folle Avoine », nées il y a un peu plus de trente ans près de Rennes, font la part belle à la poésie. C’est même leur raison d’exister. Un romancier, néanmoins, s’y est fait sa place, Jean-Claude Le Chevère, dont Yves Prié, fondateur de la maison, a publié en 1988 « Lucienne », magnifique texte, émouvant et chaleureux. Depuis cette date, plusieurs récits et romans de cet auteur se sont succédé. Et le dernier en date, « Le Notaire de Sourville », vient de paraître, qui aborde aux rives du polar et du roman noir. Avec cette même qualité d’écriture découverte avec « Lucienne ».

Lire la suite